Enfants et Adolescents

Enfants et Adolescents

Mélancolie de l’adolescent : crise d’ado ou dépression ?

Mélancolie de l’adolescent : crise d’ado ou dépression ?

Comment faire la différence entre une crise d’ado et un mal-être nécessitant une prise en charge ?

On est parfois perdue face aux comportements de nos ados. Pendant cette période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, « l’ado a mentalement 8 ans et 25 ans à la fois ». Le psychisme est alors plus fragile, ce qui explique qu’un certain nombre de troubles peuvent se déclarer. Inutile de paniquer. Il est normal qu’un jeune teste les limites, se rebelle un peu… En revanche, s’il manifeste des signes de mal-être (anxiété, tristesse, violence, perte de motivation…), qui perdurent et ont un impact au niveau scolaire, sur les relations amicales et familiales, il faut en parler au médecin de famille ou avec un psychologue.

Que faire en cas de dépression et d'anxiété chez l'adolescent ? Que faire en cas de dépression et d'anxiété chez l'adolescent ?

Que faire en cas de dépression et d'anxiété chez l'adolescent ? Que faire en cas de dépression et d'anxiété chez l'adolescent ?

Malgré leur attitude parfois énervante, les adolescents peuvent cacher un besoin d’écoute qui se traduit par des troubles psychophysiques.

Les troubles anxieux et la dépression sont des problèmes psychologiques graves qui peuvent pousser la personne qui en souffre jusqu’au suicide, peu importe son âge. En France et dans le monde, de plus en plus d’adolescents en sont touchés. Si vous êtes parent, vous pouvez agir pour aider un jeune en souffrance. Contrairement aux adultes qui peuvent trouver de l’aide tous seuls, vos enfants comptent sur vous pour trouver des solutions.
Maintenir le dialogue ouvert

Pas facile de parler aux ados qui ont tendance à se refermer sur eux-mêmes, voire à être irritables ou agressifs. Parfois la conversation tourne toujours autour de l’école, du planning de la journée ou des tâches ménagères. Essayez de trouver d’autres sujets à aborder, d’apprendre à connaître les motivations profondes de votre enfant, ses rêves, ses envies et ses éventuelles difficultés. Maintenir ce dialogue ouvert permet de prévenir les troubles d’anxiété et la dépression avant qu’il ne soit trop tard.
Donner de l’espace

" Comment aider votre enfant à faire ses devoirs"

" Comment aider votre enfant à faire ses devoirs"

Chaque soir c'est la même rengaine, votre enfant traîne pour faire ses devoirs, il devient colérique ou se braque à la moindre difficulté, vous amenant à bout. Et vous, exténuée après une journée éreintante vous lâchez prise ou pire, vous vous confrontez à lui (punitions, disputes... ).soltana vous propose quelques pistes pour l'aider efficacement.

Vous devez l'entourer et non l'assister et lui accorder juste l'attention dont il a besoin. C'est par votre détachement que votre progéniture pourra apprendre à devenir autonome. Si vous êtes toujours derrière lui, vous allez créer une pression qui sera au final contre-productive. Ne le stressez pas, adoptez une attitude positive et montrez lui de l'intérêt pour ce qu'il étudie.

Tags: 

Comment favoriser l'estime de soi chez votre enfant

Comment favoriser l'estime de soi chez votre enfant

La confiance en soi se construit très tôt dans le développement de l’enfant, plus précisément entre la naissance et l'age de 6 ans. Elle est principalement corrélée aux liens émotionnels que l’enfant construit avec ses parents. Alors comment les parents peuvent-ils favoriser la construction d’une estime de soi positive chez leur enfant ?
Faites appel aux messages positifs :
- « Je t’aime» : En disant à votre enfant "je t'aime", vous le valorisez. C'est dans les yeux amoureux de ses parents que l’enfant puise la certitude qu'il est aimé et qu’il est unique. Et cela lui donne confiance et le rassure. Alors dites-lui le plus souvent possible que vous l’aimez et qu’il compte pour vous plus que tout au monde.