Obésité : une découverte majeure vient d'être réalisée par des chercheurs français.

Photo: 

Obésité : une découverte majeure vient d'être réalisée par des chercheurs français.

Une étude publiée le 25 octobre 2013 dans la revue scientifique Nature Communications explique que l'obésité serait liée un déséquilibre hormonal !

L'obésité est une épidémie qui touche de plus en plus d'algériens puisque selon le dernier rapport de FAO près de 15,9 % des enfants et 17,5 % des adultes sont obèses dans ce pays.

Menée par L'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) de l’Université de Rouen, cette étude a décelé un déséquilibre de l'hormone de la faim la ghréline chez les patients obèses.

Ce déséquilibre s'explique par la présence d'anticorps qui stimule l'appétit. En effet, les chercheurs ont découvert la présence dans le sang des obèses d'anticorps, appelés immunoglobulines, qui se combinent avec la ghréline de façon à stimuler l'appétit.

Le chercheur Sergueï Fetissov explique : "Les immunoglobulines ont des propriétés différentes chez les patients obèses. Elles ont une attirance plus forte pour la ghréline que celle observée chez les patients anorexiques. C’est cette différence en affinité qui permet aux immunoglobulines de transporter plus de ghréline vers le cerveau et renforcer son action stimulante sur la prise alimentaire".

Cette découverte est importante car elle va permettre d'apporter de mieux cibler les traitements et donc de mieux lutter contre cette pathologie qui tue chaque année de plus en plus de personnes suite à des complications sévères (diabète, hypertension, apnée du sommeil...)

Tags: 

Comments (0)

Leave a comment